Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Agenda des colloques » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

REPORT AU PRINTEMPS 2021 - Compétences informationnelles des étudiant·e·s en licence


Date :  du 12-10-2020 au 13-10-2020

Lieu :  IUT Bordeaux Montaigne, 1 rue Jacques Ellul, 33000 Bordeaux

Organisation :  Université Bordeaux Montaigne

Le projet de recherche CIEL (Compétences informationnelles des étudiant·e·s en licence) s'achève à la fin de l'année 2020. Après les deux journées d'études qui ont eu lieu en décembre 2018 et novembre 2019, nous souhaitons faire le bilan de nos travaux mais aussi échanger avec la communauté scientifiques autour de recherches contemporaines concernant tant les compétences informationnelles que les innovations pédagogiques dans l'environnement numérique. Soulignons que cet appel à communication se veut ouvert à des travaux empiriques, des retours d’expériences professionnelles, comme à des réflexions plus théoriques et peut susciter des communications à la marge des axes proposés dans l'appel à contributions ou mobilisant des perspectives en sciences humaines et sociales susceptibles d’éclairer les différentes questions ayant trait au compétences informationnelles des étudiants en licence.



Programme : 

Argumentaire

En l’espace d’une vingtaine d’années, les possibilités d’accéder à des ressources informationnelles se sont multipliées tant quantitativement qu’en termes de supports et de modalités d’accès. Du fichier de bibliothèque consultable dans son tiroir, aux moteurs de recherche de ressources scientifiques en passant par les données en accès libre et les multiples outils académiques de recherche d’information, chercheurs comme étudiants disposent désormais d’un vivier potentiellement inépuisable pour nourrir leurs réflexions et travaux de recherche.

Dès lors, disposer de compétences informationnelles est incontournable pour les étudiants. De nombreuses études (ADBU, 2012 ; Durpaire et Renoult, 2009 ; Kennel, 2014) ont démontré l’influence de la culture informationnelle dans la réussite universitaire : le taux de réussite est corrélé au niveau d’acculturation informationnelle des étudiants. L’écart se creuse ainsi entre les étudiants selon leur capacité à faire évoluer leur rapport à la recherche, à l’identification et à l’utilisation des informations.

A cela se greffe un double enjeu. D’une part, comme nous venons de le voir, les étudiants doivent faire preuve d’un niveau de culture informationnelle relativement élevé, afin de disposer des compétences nécessaires en matière de recherche, d’analyse et d’usage de l’information. Ils doivent également être en mesure de transposer cette culture à l’exercice de recherche d’information sur support numérique. Cela induit le concept de translittératie, à la fois numérique, médiatique et informationnelle. La relation à l’information, à l’université, est donc complexe et implique un fort investissement, tant de la part des étudiants que de celle des enseignants et des professionnels de la documentation les accompagnant dans leur montée en compétences.

Étudier les compétences informationnelles des étudiants suppose donc, pour les chercheurs, une réflexion théorique sur les notions mêmes de littératie (Le Deuff, 2013), de translittératie, de pratiques ou culture informationnelles (Loicq, 2009), médiatiques et numériques sans oublier les questions de l’éducation aux médias (Frau-Meigs, 2011 ; Pierrot et al., 2019). De même, la notion de compétence (Coulet, 2011 ; Pochet et al, 2015) fait l’objet de débats voire de polémiques. L’enjeu est alors de travailler collectivement à la distinction de ces concepts, de leurs liens, des approches théoriques possibles, afin de pouvoir ensuite les transposer au milieu universitaire et pédagogique et ainsi participer à l’amélioration des compétences, de la culture et, plus globalement, de la littératie estudiantine.

Ce colloque international fait suite à deux journées d’études qui ont permis d’une part aux membres de l’équipe CIEL (Compétences Informationnelles des Etudiant.e.s en Licence) de partager et articuler leurs connaissances autour du projet et d’autre part d’inviter les collègues travaillant sur ces thématiques à partager leurs travaux en cours et réflexions autour des axes suivants :

  • Axe 1 : Réflexions théoriques autour des compétences informationnelles
  • Axe 2 : Innovation pédagogique dans l’environnement numérique
  • Axe 3 : perspectives, action, réflexion

Calendrier

Date limite de réception des propositions de communication (5000 signes espace compris) : 30 décembre 2020

Modalités de soumission

Les propositions de communication, au format Word ou open office, comprendront les éléments suivants :

  • titre de communication,
  • axe dans lequel s’inscrit la proposition
  • 3 à 5 mots-clés,
  • courte biographie de l’auteur (nom, affiliation, courriel, téléphone, adresse)
  • résumé de 5000 signes maximum présentant le sujet de la contribution en lien avec l’un des
  • 4 axes présentés dans l’appel à communication

Les propositions sont à envoyer le 30 décembre 2020 au plus tard

à l’adresse suivante : projetciel@netcourrier.com



URL :  https://projetciel.hypotheses.org/.../595


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, culture numérique, éducation aux médias et à l'information