Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Agenda des colloques » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

REPORT AUX 27-29 OCTOBRE 2021 - 10es Rencontres Jeunes & Sociétés : « Probable / improbable : transclasse, transgenre, transnational... »


Date :  du 21-10-2020 au 23-10-2020

Lieu :  Mucem 1 esplanade du J4 13002 Marseille

Organisation :  Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP) - Centre d'études et de recherches sur les qualifications

Le Conseil Scientifique des Xe R.J.S s’est réuni et a décidé de reporter les prochaines Rencontres « Probable/Improbable. Transclasse, Transgenre, Transnational… » en Octobre 2021.

Pour leur dixième édition, les rencontres jeunes et sociétés en Europe et autour de la Méditerranée reviennent à Marseille et se dérouleront au Mucem. Elles porteront sur la thématique « Probable / improbable : transclasse, transgenre, transnational...0». Il s'agira d’explorer les marges, les passages vers un autre milieu social, un autre pays, une autre profession, un autre genre…, les franchissements de frontières catégorielles ou territoriales, d’étudier les mobilités, les mouvements, non seulement à travers les points de départ et d’arrivée, mais aussi dans leurs étapes et les accidents de leur déroulement, voire les barrières et ce qui a pu permettre de les franchir.



Programme : 

Argumentaire

L’improbable n’est pas un concept très fréquenté de la sociologie.

Pourtant, il n’est tout compte fait que le corrélat du probable. La tension entre clos et ouvert, entre déterminisme et imprévu est au cœur des vies humaines, individuelles et collectives. Aucun système humain ne vit dans un périmètre clos, et selon des déterminismes stables et inclusifs. Ce qui fut vrai au XXe siècle, à l’heure des sociétés nationales, l’est encore plus aujourd’hui, à l’heure où les territoires de l’activité humaine se démultiplient, s’enchevêtrent, se transnationalisent.

Les loupés de la reproduction sociale sont connus de la sociologie, et ne sauraient être traités comme des loupés de la sociologie même. Le projet de ces dixièmes Rencontres est justement de placer le focus sur l’articulation du probable et de l’improbable dans l’étude de la jeunesse, sur les tensions entre les conditions sociales et la créativité des acteurs et actrices, et sur les parcours/situations qui en résultent pour les jeunes : franchissements de frontières catégorielles et de frontières territoriales, émergence de nouveaux types sociaux caractérisés par ce qu’ils et elles ne sont plus, sans être qualifiables de façon simple par ce qu’ils et elles sont devenu·es : celles et ceux qu’on nomme parfois improprement des transfuges.

A cette fin, ces dixièmes RJS encouragent l’examen des articulations entre conditions sociales et institutionnelles, logiques et résultats de l’action sociale ; ceci sans exclusive, conformément à la tradition d’ouverture théorique et méthodologique de nos Rencontres. Le vocabulaire conceptuel de l’action située pourra être mis à profit : mobilisation, mobilité, bifurcations, obstacles et sanctions, ressources, partenaires et adversaires, recomposition des identités (Brubaker, Cooper, 2000), mise à l’épreuve des institutions (Lagroye, Offerlé, 2011). [...]

Les dixièmes RJS proposent  d’explorer les marges, les passages vers un autre milieu social, un autre pays, une autre profession, un autre genre… Il s’agira d’étudier les parcours, non seulement à travers les points de départ et d’arrivée, mais aussi dans leurs étapes et les accidents de leur déroulement. Quels sont les facteurs, les contextes sociaux, historiques, économiques, politiques, générationnels… qui permettent de franchir les barrières voire de transgresser les assignations ?

Ces questionnements pourront être abordés notamment selon quatre grands axes : éducation, travail et emploi, migration, genre. Ces axes ne sont ni exhaustifs ni étanches. Ainsi, des travaux qui interrogent la question des trans- et de l’improbable en matière de famille, de culture, de religion… ou qui abordent de façon transversale les différentes dimensions sont également attendus.

  • Axe éducation
  • Axe travail et emploi
  • Axe migration
  • Axe genre

Calendrier

15 Février 2021 : Date limite pour soumettre une proposition de communication

Mars 2021 : Retour du Conseil scientifique aux auteur·es

Les propositions de communication doivent comporter :

  • Un titre
  • Un résumé d’au maximum 1 000 caractères espaces compris (Dans le cas où votre proposition serait sélectionnée, ce résumé sera édité dans le livret du colloque)
  • Un argumentaire d’au maximum 4 000 caractères espaces compris sur la problématique, le cadre théorique, la méthode et les principaux résultats de recherche

Pour toutes questions : rjs2020[a]lest.fr



URL :  https://rjs2020.sciencesconf.org/.../


mot(s) clé(s) :  jeunesse