Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Agenda des colloques » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français, anglais 

International Teaching Forum, 4e édition : « Pratiques pédagogiques innovantes, interculturalité et compétences transversales »


Date :  du 14-11-2019 au 15-11-2019

Lieu :  Clermont-Ferrand

Organisation :  Université Clermont-Auvergne

Le 4ème International Teaching Forum aura pour objectif global de porter un regard réflexif sur les pratiques pédagogiques innovantes dans l’enseignement supérieur dans différents pays. Pendant deux journées, les enseignants et chercheurs réunis travailleront sur les questions relatives aux enjeux, aux apports et aux limites des pratiques pédagogiques innovantes, en prenant appui sur des expérimentations conduites plus particulièrement (mais pas exclusivement) dans le domaine des sciences de l’information et de la communication (SIC) et des sciences de gestion.

Pour l’édition 2019, la thématique de l’innovation pédagogique sera abordée sous l’angle de l’interculturalité et des compétences. Lors de cette conférence, nous accueillerons des communications scientifiques montrant de quelle manière des pratiques pédagogiques ont favorisé la création d’un contexte propice à l’interculturalité et ont facilité l’acquisition de compétences plurielles par les étudiants.

Cette conférence scientifique aura lieu à Clermont-Ferrand (France) les 14 et 15 novembre 2019. Elle sera organisée par deux laboratoires de recherche clermontois: Communication et Sociétés (EA 4647) et Clermont Recherche en Management (CleRMa, EA 3849).



Programme : 

L'appel à communication est téléchargeable sur ce lien: Télécharger ici

Selon l’OCDE, l’internationalisation de l’enseignement supérieur a connu une accélération au cours des quinze dernières années. Avec près de 4,6 millions d’étudiants internationaux en 2015 et des estimations portant ce chiffre à 7,2 à l’horizon 2025, les établissements d’enseignement supérieur mettent au cœur de leur projet de formation la mobilité des étudiants, notamment sous la forme de semestres passés en étude et de stages réalisés à l’étranger. Ils souhaitent ainsi renforcer l’employabilité de leurs diplômés en les dotant de compétences académiques et non académiques, que l’immersion en environnement interculturel favoriserait. De nombreux travaux scientifiques en font état (Ballatore, 2006 ; Brandenburg, 2014 ; Potts, 2015 ; Tarrant et al, 2014 ; Teichler et Janson, 2007).

A l’étranger, l’étudiant a une vie sociale dans un environnement culturellement différent, ce qui va l’amener à expérimenter des situations nouvelles de la vie quotidienne universitaire et/ou professionnelle lui donnant l’occasion de déployer des compétences transversales multiples. Elles englobent un ensemble d’attitudes et de comportements relevant des savoir-être des individus, parmi lesquels on peut citer « les compétences relationnelles (capacité à communiquer, mais également des qualités personnelles des employés comme l’enthousiasme, la convivialité), les compétences de gestion de l’interaction (aptitude à se mettre à la place de l’autre, capacité à pacifier les relations avec les clients), les compétences d’organisation (mobiliser d’autres compétences que les siennes propres pour aboutir à une solution), les capacités à gérer ses émotions et à faire preuve d’empathie, les attitudes (responsabilité, ouverture d’esprit, adaptabilité, tolérance, confiance en soi, envie d’apprendre), voire les compétences esthétiques (transmettre une image satisfaisante, en cohérence avec l’image souhaitée par l’organisation)… » (Bailly et Léné, 2015, p.71). On peut globalement parler de compétences en interculturalité.

Toutefois, les expériences de mobilité à l’étranger ne sont pas les seules occasions pour un étudiant d’être placé en situation de rencontre interculturelle. Les pratiques pédagogiques peuvent favoriser cela. C’est le cas lorsque des étudiants internationaux travaillent avec des étudiants locaux sur des projets, ou lorsqu’un enseignant étranger assure un cours avec une approche pédagogique à laquelle les étudiants ne sont pas habitués, ou encore lorsque deux enseignants mettent en place, dans deux pays différents, un projet pour lequel les étudiants doivent interagir à distance grâce aux technologies de l’information et de la communication. Bref, une multitude de pratiques pédagogiques existent qui permettent potentiellement de faire vivre à tous les étudiants des expériences d’interculturalité. Ce sont elles que nous souhaitons mettre en avant dans des travaux du 4ème International Teaching Forum, afin de les recenser, d’examiner les compétences qu’elles visent et les dispositifs d’évaluation qu’elles déploient pour en mesurer l’acquisition.

Dans la continuité des trois précédentes éditions (deux se sont tenues à l’Université Normale de Shanghai en Chine en 2016 et en 2017 et une à la Utah Valley University aux Etats-Unis en 2018), le 4ème International Teaching Forum aura pour objectif de porter un regard réflexif sur les pratiques pédagogiques innovantes dans l’enseignement supérieur dans différents pays. Pendant deux journées, les enseignants et chercheurs réunis travailleront sur les questions relatives aux enjeux, aux apports et aux limites des pratiques pédagogiques innovantes, en prenant appui sur des expérimentations conduites plus particulièrement (mais pas exclusivement) dans le domaine des sciences de l’information et de la communication (SIC) et des sciences de gestion. Cette conférence scientifique aura lieu à Clermont-Ferrand (France) les 14 et 15 novembre 2019.

Pour l’édition 2019, la thématique de l’innovation pédagogique sera abordée sous l’angle de l’interculturalité et des compétences. Lors de cette conférence, nous accueillerons des communications scientifiques montrant de quelle manière des pratiques pédagogiques ont favorisé la création d’un contexte propice à l’interculturalité et ont facilité l’acquisition de compétences plurielles par les étudiants. Parmi les questions qui pourront être abordées, on peut citer (de façon non limitative) :

  • Comment les pratiques pédagogiques favorisent-elles la création d’un contexte interculturel ?
  • Quel est l’apport des technologies de l’information et de la communication aux innovations pédagogiques en situation interculturelle ?
  • Quelles sont les compétences développées par les étudiants (locaux et/ou internationaux) en contexte d’apprentissage interculturel ?
  • Quels sont les dispositifs d’évaluation mis en place pour appréhender l’acquisition des compétences ?
  • Quelles sont les compétences acquises par les enseignants dans de tels contextes interculturels ?
  • Quel mode de communication est développé entre enseignants et étudiants agissant dans un environnement culturellement différent ?
  • Quelle est la place de la communication interculturelle dans ces pratiques pédagogiques ?

Les travaux présentés lors du colloque seront valorisés de trois manières :

  • Publication des actes du colloque sur le site de la conférence ;
  • Publications d’articles sélectionnés (finalisés à la suite de la conférence) dans deux revues scientifiques (l’une en sciences de l’information et de la communication et l’autre en sciences de gestion) ;
  • Participation à la rédaction d’un ouvrage sur les pratiques pédagogiques innovantes et l’interculturalité.

La langue principale du colloque sera l’anglais, mais des communications en langue française seront également acceptées.

Dates importantes

  • 22 mai 2019 : Date limite de soumission des propositions de contributions
  • 15 juin 2019 : Réponse aux auteurs
  • 1er septembre 2019 : Réception des textes complets
  • 1er octobre 2019 : Retour aux auteurs pour d’éventuelles modifications
  • 1er novembre 2019 : Date limite de réception des versions définitives des textes
  • 14-15 novembre 2019 : Dates du colloque


URL :  https://teaching-forum4.sciencesconf.org/.../


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur