Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Agenda des colloques » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

La fabrique du genre dans l’enseignement professionnel


Date :  du 07-03-2019 au 08-03-2019

Organisation :  Groupe de recherches sociologiques sur les sociétés contemporaines

Ce colloque organisé par le laboratoire GRESCO en partenariat avec l'ESPE de l’Université de Poitiers vise un double objectif. Pour comprendre comment la formation et l'enseignement professionnels fabriquent du genre (Lamamra, 2017), il se propose d’une part de se saisir des processus et des mécanismes par lesquels la formation et l’enseignement professionnels (compris ici en son sens large, c'est-à-dire incluant lesformations scolaires, les formations en apprentissage, agricoles, les dispositifs de formation continue et les formations professionnelles supérieures), en interaction avec le monde du travail (Kergoat, 2017), par les savoirs qu’il diffuse, les politiques publiques qu’il met en œuvre, par l’intervention de ses différents acteurs scolaires et professionnels, par les modes de prise en charge de ses publics, participe à produire-reproduire un certain état des rapports de genre et des inégalités entre les sexes. Ce colloque vise, d’autre part, à tenter d’appréhender plus finement les configurations au sein desquelles les représentations et les actions des publics et des personnels encadrants peuvent contribuer à la recomposition ou à la mise en question des normes et des rapports de genre. Sans nier les effets des normes de genre sur les individus et les rôles attribués à l’un et à l’autre sexes, ce colloque sera donc l’occasion d’aborder la question du comment filles et garçons, femmes et hommes, font avec les contraintes de genre, s’en accommodent, s’y ajustent, mais aussi en jouent et/ou s’en distancient, bref, y résistent. En adoptant une démarche dynamique, ce colloque invitera à saisir concrètement des modes d'être et de faire des hommes et des femmes face aux injonctions de genre tant dans les établissements de formation que dans les entreprises, d’appréhender leurs marges de manœuvre face aux tentatives d’assignation des rôles et des fonctions faites aux individus dans le cadre dessocialisations familiale, scolaire et professionnelle.



Programme : 

JEUDI 7 MARS 2019
09h30 : Accueil des participants-e-s
10h : Ouverture et remerciements SÉVERINE DEPOILLY (GRESCO, ESPE, Université de Poitiers), JOACHIM BENET-RIVIÈRE (GRESCO, Université de Poitiers)
10h15 : Conférences plénières.

  • CLOTILDE LEMARCHANT (CMH-ENS, Université de Lille) : Le genre de l’enseignement professionnel à l’interface de l’école et du travail : enjeux d’une comparaison France-Suisse
  • NADIA LAMAMRA (IFPP, Université de Lausanne) Avoir le «bon corps au bon endroit» : entre socialisations et résistances aux normes de genre. Réflexions autour de l’apprentissage en Suisse
  • PRISCA KERGOAT (CERTOP, Université Toulouse 2) «De l’indocilité. Apprenti.e.s et élèves de lycées professionnels, à l’école et au travail»

12h30 Pause-déjeuner


14h00 : ATELIER 1 - CE QUE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FAIT AU GENRE ET RÉCIPROQUEMENT : MISE EN PERSPECTIVE SOCIO-HISTORIQUE animé par Gilles Moreau (GRESCO, Université de Poitiers)

  • FABIENNE MAILLARD (CIRCEFT-ESCOL, Université Paris 8) : La formation des lles dans la voie professionnelle : entre gestion des ux et professionnalisation différée. L’exemple du bac pro Gestion-administration
  • MARIANNE THIVEND (LAHRA, Université de Lyon 2) : Séparer les femmes et les hommes au sein des professions comptables : le rôle des premières forma- tions à la comptabilité en France lors de la seconde moitié du XIXe siècle
  • AMÉLIE PUCHE (CREHS, Université d’Artois) : L’École Primaire Supérieure de lles de Tours : un exemple d’enseignement professionnel précurseur (1882-1925)
  • SANDRINE ROLL (Université Marc Bloch, Strasbourg II) : L’enseignement ménager pensé et organisé par des femmes : un enseignement et un mode d’action genrés au début du XXe siècle ?

VENDREDI 8 MARS 2019
09h30 : ATELIERS 2 ET 3 EN PARALLÈLE
ATELIER 2 - ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELS : LE CAS DES MINORITAIRES DE GENRE animé par Hélène Stevens (GRESCO, Université de Poitiers)

  • ISABELLE COLLET (HES-SO, Université de Genève), CHANTAL MORLEY (Institut Mines Télécom d’Evry) : La difficile inclusion des femmes dans les lières informatiques de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale
  • MORGANE KUEHNI (EESP, HES-SO, Université de Lausanne), OPHÉLIE GUÉLAT (HESAV, HES-SO, Université de Lausanne), SÉVERINE REY (HE- SAV, HES-SO, Université de Lausanne): Devenirs professionnels des minori- taires diplômé.e.s d’une haute école spécialisée en Suisse romande : femmes dans l’ingénierie et l’architecture, hommes dans la santé et le travail social
  • CLÉMENTINE COMER (CARENES, Université de Rennes) : Les formations continues féminines en agriculture


ATELIER 3 - L’ENSEIGNEMENT ET LA FORMATION PROFES- SIONNELS POUR SOCIALISER DES FILLES DE MILIEUX POPULAIRES : UNE REPRODUCTION DES INÉGALITÉS SOCIO-SEXUÉES ? animé par Sophie Orange (CENS, Université de Nantes)

  • FANNY RENARD (GRESCO, Université de Poitiers), NICOLAS DIVERT (LIRTES, Université Paris-Est Créteil) : La construction des normes de genre féminin dans des spécialités dites féminines
  • NICOLAS DIVERT (LIRTES, Université Paris-Est Créteil) : Devenir une profes- sionnelle du care. Une socialisation genrée en lycée professionnel
  • PERRINE AGNOUX (INRA Agrosup, Dijon - CMH-ENS) : La fabrique des « lles du coin» : l’enseignement professionnel producteur de l’attachement territorial des lles des classes populaires
  • FANNY GALLOT (CRHEC, ESPE, Université Paris-Est Créteil) : «Les LEP sont complétement coupés des réalités. On continue à former les jeunes lles comme sténodactylos, couturières, coiffeuses». Revendications syndicales pour la formation des lles en LEP dans les années 1970

12h00 : Pause-déjeuner
14h : ATELIERS 4 ET 5 EN PARALLÈLE
ATELIER 4 - L’ENSEIGNEMENT ET LA FORMATION PROFESSIONNELS SUPÉRIEURS, DES ENJEUX DE GENRE animé par Ludovic Gaussot (GRESCO, Université de Poitiers)

  • SOPHIE DIVAY (CEREP, Université de Reims) : Le genre : un non-sujet dans la formation professionnelle des futur(e)s cadres de santé
  • NICOLAS MURCIER (DySoLab, Université Rouen-Normandie) : La formation des professionnel.les de la petite enfance : construction des représentations, des pratiques et des légitimités par les centres de formation
  • ALICE LERMUSIAUX (CENS, Université de Nantes) : Les ressorts de la socia- lisation genrée dans la formation aux soins in rmiers.
  • NADIA LAMAMRA, ROBERTA BESOZZI (IFPP, Université de Lausanne) : Pro- duction de normes de genre et formes d’indocilité : regards croisés d’appren- ti.E.S et de maîtres.ses d’apprentissage en Suisse romande

ATELIER 5 - ÉLÈVES ET ENSEIGNANTS DE LYCÉE PROFES- SIONNEL : EXPÉRIENCES ET VÉCUS DE GENRE animé par Marie-Hélène Jacques (GRESCO, ESPE, Université de Poitiers)

  • NATHALIA ORIA (CURAPP, ESPE de Versailles) : Les femmes professeurs en lycée professionnel face aux normes de genre.
  • GUILLAUME JACQ (ECP, Université de Lyon 2) : Entre la liberté d’actions et les contraintes institutionnelles, les PLP Lettres-histoire face à la question du genre.
  • BILJANA STEVANOVIC (Université Paris-Est Créteil) : Genre et rapport au savoir et à l’orientation des élèves en décrochage scolaire dans le cadre d’un programme de remobilisation
  • ANNE-CÉCILE BÉGOT, FRÉDÉRIQUE MONTANDON (LIRTES, Université Paris-Est Créteil) : Eduquer à la sexualité en lycée professionnel et ses modes de socialisation

16h30 : Clôture des journées par SÉVERINE DEPOILLY (GRESCO, ESPE, Université de Poitiers), JOACHIM BENET-RIVIÈRE (GRESCO, Université de Poitiers)



URL :  http://gresco.labo.univ-poitiers.fr/.../


mot(s) clé(s) :  formation et enseignement professionnels, genre