Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

La maîtrise de la langue dans et par les disciplines scolaires.


Auteur(s) :  HUSSAIN-CARNUS Patrick

Date de soutenance :  2017

Thèse délivrée par :  Aix-Marseille Université

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Fatila CHNANE-DAVIN

Jury de thèse :  Fatima CHNANE-DAVIN ; Jean-Pierre CUQ ; Jean-Paul NARCY-COMBES ; Jean RAVESTEIN

 

"Cette recherche a pour objet l'étude de la contribution des disciplines, à l'évolution des collégiens dans leur maîtrise de la langue française. La position de la France dans les évaluations PISA et les nouvelles préoccupations de l'Union Européenne en matière d'égalité des chances amènent notre système scolaire à reconsidérer la place du langage dans les enseignements. Par ailleurs, l'omniprésence du terme « langage » dans la nouvelle version du socle et la place que lui accordent les nouveaux programmes du collège depuis la rentrée 2016, confirment cette tendance. Mais tous les élèves ne développent pas les mêmes capacités ni le même rythme d’apprentissage : certains rencontrent des difficultés scolaires, en raison de retards accumulés au cours de leur scolarité, d'autres rencontrent des difficultés linguistiques dues au caractère récent de leur intégration dans le système scolaire français. Qu'entend-t-on par « maîtrise de la langue française » au collège ? Quelle est la nature des obstacles rencontrés par certains collégiens au cours de leur scolarité ? La relation didactique qui s'établit entre élèves et enseignants dans le cadre d'activités langagières visant la maîtrise de la langue est-elle strictement spécifique à une discipline et un type de classe ou bien tisse-t-elle des formes d'ordre générique qui relèveraient du didactique ordinaire ? Nous avons analysé et comparé les interactions verbales d'un corpus de dix sept séances afin d'observer les difficultés de compréhension, d'argumentation et d'élocution des élèves, en situation de classe. Nous pensons, en effet, que l'enseignement de la maîtrise de la langue française exige de l'élève une compréhension, à la fois, de la langue de scolarisation avec ses consignes, ses questions, ses reformulations, ses discours métalinguistiques, et, en même temps, du langage des disciplines avec son lexique en partie polysémique et transversal. Nous pensons, par ailleurs, que l'élève doit être considéré de manière spécifique et non générique de manière à ce que les pistes proposées soient adaptées à tous. Nous pensons, enfin, que la pratique langagière de l'enseignant ou encore ses choix pédagogiques et didactiques exercent une influence sur ses modes d'interaction avec la classe et sur le contenu des réponses des élèves. Le problème central de cette thèse consiste en : « la proposition de pistes didactiques adaptées à tous les collégiens, pour une amélioration de leur maîtrise de la langue scolaire. » L'enjeu et l'originalité de ce travail de recherche n'est pas dans la maîtrise de la langue à travers des gestes d'enseignement mais, plutôt dans la comparaison de l'évolution de plusieurs profils d'élèves dans leur maîtrise de la langue française."

MASTERING THE FRENCH LANGUAGE IN AND BY SCHOOL DISCIPLINES Language practices and the report in writing in school subjects in college in French, history-geography, life and earth sciences and physical education and sports Comparative approach

"This research deals with the way learning different school subjects is likely to help middleschool students with their proficiency in the French language. The place of France in PISA rankings and the new concerns of the European Union regarding equal opportunities have lead our school system to reconsider the position of language in the learning process. The numerous occurrences of the word “language” in the newest set of common core skills defined by the French Ministry of Education, along with its prominence in the new middle school curriculum, show how deep that concern is at the present time. But all students do not display equivalent skills, nor an ability to learn at the same pace – some of them will face difficulties due to deficiencies accumulated in their school years; others will deal with language-related problems due to their recent integration into the French school system. What is meant by “French language proficiency” at a middle school level? What type of hurdles will be met by students in their middle school years? Is the educational relationship established between teachers and students in language activities aimed at improving language proficiency strictly relevant for a specific type of subject and school level, or does it induce generic forms common to every educational approach? We analysed and compared verbal interactions in a study pool of seventeen classroom sessions in order to examine the difficulties met by the students in understanding instructions, elaborating personal opinions and voicing them. We argue that teaching French language proficiency requires the students to understand both a schooling language with its instructions, questions, rephrasing and metalanguage, and a subject language with its own lexicon, whose meaning can sometimes be transferred to other subjects. We also argue that students must be considered in a specific, non-generic manner, so that the results of our research may be adapted to each and every one of them. Finally, we argue that the way teachers put language in use, just like their educational choices, influence the way they interact with their students, and the contents of the students’ responses. The central argument of this thesis deals with “offering educational suggestions suitable for all middle-school students in order to improve their schooling language proficiency”. This research does not specifically mean to suggest educational actions aimed at improving language proficiency, but rather to develop original comparisons between the ways various students evolved in their proficiency of the French language."



URL :  https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02098740


mot(s) clé(s) :  didactique, disciplines scolaires