Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

Les pratiques d'évaluations formatives et verdictives verbales des enseignants : le cas de deux enseignants de sciences-physiques en lycée général en France


Auteur(s) :  ARRIEU MUTEL Aline

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université Toulouse - Jean Jaurès

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Marc BRU & Laurent TALBOT

Jury de thèse :  Bru, Marc ; Talbot, Laurent ; Marin, Brigitte ; Saujat, Frédéric ; Mottier-Lopez, Lucie ; Abernot, Yvan

 

"Notre recherche exploratoire, à visée descriptive, explicative et compréhensive consiste à étudier une dimension peu souvent débattue : l’évaluation verbale des élèves par les enseignants au service de la régulation immédiate des apprentissages et des difficultés observées. Nous émettons l’hypothèse qu’en situation d’enseignement-apprentissage, l’enseignant est soumis à des tensions dont il doit s’affranchir pour faire vivre la classe : s’assurer qu’une majorité d’élèves ait construit les connaissances attendues ou favoriser la réalisation des objectifs pédagogiques et didactiques prévus pour la séance. Nous élaborons un modèle sur les pratiques d’évaluation, produit d’interrelations entre les actions d’évaluations formatives et verdictives verbales (AEFV) de l’enseignant, ses représentations de l’évaluation et les contextes périphériques et situationnels. Les données obtenues montrent l’organisation de patterns constitutifs aux interactions entre les AEFV et les réponses (ou les questions) des élèves dans la dynamique temporelle de la séance ; certains inciteraient une régulation du processus d’apprentissage tandis que d’autres contribueraient à l’avancée du processus didactique. Aussi, la recherche de processus organisateurs de ces patterns établit la présence de discernements constitués par les rapports entre le contexte situationnel, les préoccupations de l’enseignant à cibler la construction de contenus disciplinaires précis, à gérer la temporalité pendant la séance et, ses occupations socio culturellement construites. Ces dernières renvoient à la prise en compte les difficultés des élèves et l’achèvement des programmes scolaires de seconde et première scientifique en France."

Abstract

"Our exploratory research, referred to as descriptive, explanatory and comprehensive, consists of exploring a rarely debated area: the verbal evaluation of students by teachers to immediately improve learning and the difficulties observed. We hypothesize that in teaching - learning situations, the teacher is subject to constraining factors that must be overcome in order for the class to move forward: they must ensure that the majority of students build the knowledge expected or meet the educational and didactic objectives planned for the lesson. We will devise a model for the practice of the assessment, using the interrelation of the act of the formative and verbal assessment by the teacher, the representation of their assessment and the situational and peripheral environment. The data obtained, shows the organisation of the constituent patterns of the interactions between the formative and verbal assessment and the answers (or questions) of the students within the determinants of the class; a few encourage a regulation of the process of learning whilst others contribute to the progression of the didactic process. The research into the organisation of these patterns also highlights the presence of discriminating informations (discernements) with regards to the situational context, the concerns of the teacher focused the construction of precise disciplinary content, guided the timing of the class and the socio-cultural aims attained. The latter highlights the understanding of the difficulties of students and the completion of school programmes in years seconde and première scientifique in France."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01838179/document


mot(s) clé(s) :  évaluation