Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Le droit à l’éducation. L’émergence d’un discours dans le contexte des laïcités françaises


Auteur(s) :  BOMPARD Thomas

Date de soutenance :  2017

Thèse délivrée par :  Université Grenoble Alpes

Section(s) CNU :  section 02 : Droit public

Sous la direction de :  Xavier DUPRE DE BOULOIS

Jury de thèse :  Vincent Valentin ; Diane Roman ; Gérard Gonzalez ; Nicole Mosconi; Sébastien Le Gal ; Xavier Dupré de Boulois

 

"Cette thèse cherche à comprendre la difficile émergence en France d’un droit souvent rangé parmi les « droits sociaux » ou « créances », le droit à l’éducation. Il s’agit de l’expliquer en montrant d’abord que le bienfait éducation est traditionnellement saisi dans les discours du et sur le droit français par des références alternatives : le service public de l’enseignement et deux libertés publiques, celles de l’enseignement et de conscience. Ces références restent privilégiées alors que la disponibilité du droit à l’éducation n’est plus illusoire, depuis son affirmation supranationale et la reformulation du droit interne de l’éducation. Les conditions permettant que ce nouveau discours s'impose utilement sont envisagées. L'hypothèse d’une signification genrée, aussi, de l’absence de ce droit à dans les contextes français de laïcité est développée."

The right to education

"This thesis aims at a better understanding of the challenging right to education emergence, often embedded within “social rights” or “debts” categories. This study is performed through the demonstration that the positive aspects of education are usually grasped using indirect references like the education public service and two civil liberties: education and conscience. These references remain the norm today despite the reality of the existence of a right to education since its supranational recognition and the recasting of education within the french domestic law. The conditions allowing for this new approach are studied. Furthermore the hypothesis of a gendered meaning of this right's absence within the French secularism context is developed.  "



URL :  https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02092250/document


mot(s) clé(s) :  politiques en matière d'éducation, théorie de l'éducation