Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Antécédents des buts d'accomplissement : le rôle du statut social, de la compétence et du contexte de sélection


Auteur(s) :  JURY Mickaël

Date de soutenance :  2014

Thèse délivrée par :  Clermont-Université,

Section(s) CNU :  section 16 : Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Sous la direction de :  Céline DARNON & Delphine MARTINOT

Jury de thèse :  Butera, Fabrizio ; Chalabaev, Aïna ; Croizet, Jean-Claude ; Krauth-Gruber, Silvia ; Toczek, Marie-Christine

 

"Ce travail de recherche a pour objectif d’identifier le rôle du statut social sur l’adoption des buts d’accomplissement que poursuivent les étudiant-e-s lorsqu’ils-elles réalisent une tâche académique (Dweck, 1986 ; Nicholls, 1984), particulièrement dans un contexte où la sélection du système universitaire est présente (Darnon, Dompnier, Delmas, Pulfrey, & Butera, 2009). Une première série d’études (études 1 à 6) montre que les étudiant-e-s de bas statut social (ceux-celles dont aucun des deux parents n’a obtenu le baccalauréat) adoptent davantage de buts de performance-évitement (les buts renvoyant à la crainte d’échouer) que les étudiant-e-s de haut statut, particulièrement à un haut niveau de compétence académique (réelle ou perçue)."Concernant les buts de performance-approche (les buts renvoyant au désir de se montrer plus compétent que les autres), aucune différence n’apparaît entre les étudiant- e-s de haut et bas statut auprès d’étudiant-e-s en psychologie. Néanmoins, dans une filière ou la sélection est particulièrement saillante (les études de médecine), les étudiant-e-s de haut statut adoptent davantage de buts de performance-approche que les étudiant-e-s de bas statut. Dans les études suivantes (études 7 et 8), nous nous sommes intéressés au rôle joué par le contexte de sélection dans la relation entre statut et adoption des buts. Les résultats indiquent (1) que la fonction de sélection du système universitaire oriente les étudiant-e-s, quel que soit leur statut, vers l’adoption de buts de performance-approche, via l’utilité sociale qu’elle leur confère, et, (2) que l’interaction entre le statut et le niveau de compétence sur l’adoption des buts de performance-évitement, apparaît surtout dans un contexte de sélection. Enfin, la dernière étude (étude 9) teste les mêmes hypothèses dans un contexte où la comparaison temporelle (plutôt que la comparaison sociale) est saillante. Les résultats mettent en évidence que la compétition et le statut sont des prédicteurs des buts pertinents dans le contexte, les buts relatifs au soi (focaliser sur le fait de progresser) et non les buts de performance, non pertinents dans ce contexte. Dans l’ensemble, ces résultats confirment qu’au-delà de déterminants individuels, le statut social des étudiant-e-s peut influencer leur adoption de buts d’accomplissement, particulièrement dans un contexte de sélection."

Abstract

Achievement goals antecedents: the role of social status, competence, and selection

"The aim of the present research program is to identify the role of social status as an antecedent of the achievement goals that students pursue when facing an academic task (Dweck, 1986; Nicholls, 1984), in the selective context of University (Darnon, Dompnier, Delmas, Pulfrey, & Butera, 2009). The first series of studies (studies 1 to 6) documents that low-status students (students whose parents did not achieve the baccalauréat) endorse more performance-avoidance goals (try not to perform poorly) than high-status students, particularly at a high level of academic achievement (real or perceived). The studies also showed that high- and low-status Psychology students do not differ in their endorsement of performance-approach goals (trying to perform better than others). Nevertheless, a difference was observed in a more selective academic curriculum (Medical school), such that high-status students endorsed more performance-approach goals than low-status students. In the second series of studies (studies 7 and 8), we focus on how the selection context affects the relation between social status and the endorsement of achievement goals. Results show that (1) the selection function of university leads students - regardless to their social status - to endorse performance-approach goals via the social utility associated to these goals and that (2) the interaction between social status and academic achievement on performance- avoidance goal adoption appears mainly in a context of academic selection. The last study (study 9) seeks to test the same hypotheses in a context that makes salient temporal comparison (rather than social comparison). Results show that competition and status predict self-based goals, more relevant in this context, than performance-based goals. Together, these results confirm that, in addition to individual antecedents, students’ social status can influence achievement goal endorsement - especially in a context of selection."



URL :  https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01919039/document


mot(s) clé(s) :  inégalités, psychologie de l'éducation, enseignement supérieur, élève / étudiant