Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pratiques éducatives auprès de la jeunesse en milieu judiciaire. De la pluralité des principes de justice aux compromis.


Auteur(s) :  DEROBERT Amélie

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université Lumière-Lyon 2

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  André ROBERT

 

"Cette thèse analyse la pluralité des principes de justice autour des pratiques éducatives auprès des jeunes dans les services et les hébergements du ministère de la Justice et les enjeux qui en résultent pour les éducateurs-fonctionnaires. Il a été également envisagé, à travers l’analyse des compromis et des arrangements en acte, la nature des « solutions » permettant de « tenir ». Ainsi, la thèse est composée de trois parties. La première partie se consacre à l’étude de « l’éducation judiciaire » du point de vue historique et juridique et expose la démarche de recherche engagée en sociologie pragmatique. La perspective boltanskienne examine les justifications et les critiques de ces justifications lorsque les acteurs (et les objets) tentent de sortir des situations de conflit. Méthodologiquement, l’enquête s’appuie sur l’analyse de textes juridiques (internationaux, nationaux et locaux) qui traitent de la « problématique éducative » des jeunes délinquants, d’une enquête ethnographique auprès d’acteurs dans un service régional, deux établissements et trois services éducatifs et d’entretiens avec les acteurs « périphériques ». La seconde partie de la thèse traduit ce cadre théorique à l’éducation judiciaire. Il s’agit de dégager un essai de modélisation permettant de concevoir « le monde qui là » et ses différentes influences sur la pratique éducative. Ces nombreuses disputes et critiques rendent l’épreuve de l’éducation et du judiciaire instable et, montrent que l’éducabilité de la jeunesse déviante est un problème de société et pas simplement de la Justice. Enfin, la troisième partie de la thèse expose les montages plus ou moins cohérents des individus lorsqu’ils organisent un minimum de règles et de prévisibilité sociale autour des pratiques éducatives auprès des jeunes dans deux dispositifs éducativo-judiciaires (hébergements, milieu ouvert). Ainsi, il apparaît que les acteurs, pris dans un processus de normalisation institutionnelle qui, dans le quotidien, doit être « bricolé » (Javeau, 2001) afin de s’ajuster au plus près des situations juvéniles et de leurs spécificités."

Abstract

"This PhD thesis analyzes the plurality of principles of justice regarding educational practices for Youth in Juvenile Justice and hosting services, with special focus on this specific study field, and the challenges resulting there from educators and justice officials. Our analysis of the prevailing compromise and arrangement strategies enabled us to examine the sustainability of envisaged solutions for officials of justice. The thesis is composed of three parts. The first part is devoted to the study of « judicial education » from a historical as well as a legal point of view. It also focuses on and discusses the process of committed research in pragmatic sociology. The Boltanskian framework and perspective examine the justifications and provide a critical analysis of these justifications when actors (and objects) try to deal with a conflict situation. Methodologically, the survey relies on the analysis of legal texts (international laws and conventions, domestic/local laws), which tackle « Educational issues » related to juvenile delinquency. We also conducted an ethnographic survey among individuals of a Regional Judicial Police Service, two territorial establishments and three educational services. Moreover, we conducted interviews with « peripheral actors ». The second part of this thesis translates the above-mentioned theoretical framework into judicial education practices. The purpose is to identify a model design or a preliminary model which would allow us to conceive this « specific world » and its different influences on educational practice. These numerous disputes and criticisms increase the complexity as well as the instability of judicial education and show that the educability of deviant youth is a social matter and not merely a judicial establishments problem. Finally, the third part of this thesis discusses the more or less coherent legal arrangements individuals opt for when they propose to implement a minimum of rules/guidelines or social predictability related to educational practices for youth in two judicial education services (hosting, open system). Thus, it appears that actors get engaged in a process of institutional normalization which needs to be constantly « tinkered with » (Javeau, 2001) in order to adjust themselves as much as possible to juvenile situations and to their specificities."



URL :  http://www.theses.fr/s69093


mot(s) clé(s) :  éducation hors de l'école