Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

CPE, un métier en tensions : quelles représentations professionnelles du métier chez les conseillers principaux d’éducation ?


Auteur(s) :  FAVREAU Myriam

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université Toulouse - Jean Jaurès

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Marie-Pierre TRINQUIER

Jury de thèse :  Trinquier, Marie-Pierre ; Piot, Thierry ; Baluteau, François ; Mias, Christine ; Condette, Sylvie ; Martinez, Marie-Louise

 

"CPE un métier en tensions ? L'étude des représentations professionnelles de ce métier chez les Conseillers Principaux d’Education s'inscrit conceptuellement et méthodologiquement dans une discipline contributive aux Sciences de l'éducation: la Psychologie sociale. Cette recherche nous permet, dans une approche descriptive à visée compréhensive, de mieux appréhender ce métier polymorphe et d’alimenter par notre réflexion le champ des représentations professionnelles et leur relation aux représentations sociales, relation complexifiée dans ce domaine professionnel par le rapport hétérodoxie-orthodoxie. Questionné dans ses trois dimensions, informationnelle, attitudinale et champ de représentation, le métier de CPE renvoie à une action orientée vers l'élève et à une attitude positive à propos du métier versus mitigée à propos de la représentation du soi professionnel. Notre approche structurale nous permet de confirmer l'existence, dans ce «métier de l’humain» en co-construction au sein d'un collectif de travail (endogroupe versus exogroupe), d'éléments représentationnels communs : l'écoute auquel s'adjoint le conseil. La structure de cette représentation professionnelle s'ancre alors dans une dimension à la fois réflexive et pragmatique du métier, dans laquelle les CPE se positionnent en éducateur. Notre approche socio-dynamique révèle des prises de position divergentes, expressions de tendances attitudinales négatives versus positives et mitigées. Ces prises de position différenciées traduisent, par ailleurs, des tendances de pratique dévoilant de nombreuses oppositions : une représentation de la pratique renvoyant à un métier idéalisé et en tension (relationnel versus administratif) ; une représentation de la pratique renvoyant à un métier plus ou moins en lien avec la prescription (engagé versus mitigé) ; une représentation de la pratique renvoyant à un métier contraint (idéalisé versus non idéalisé)."

Abstract

"CPE: a job under pressure? From a conceptual and methodological point of view, the study of the professional representations of this job among the Conseillers Principaux d’Education themselves is part of a discipline which contributes to the Sciences of Education: Social Psychology. This research allows us, in a descriptive approach aiming at understanding, to grasp this polymorphic job better and it provides food for thought about the scope of the professional representations as well as their links to the social representations, such links being made more complex in this professional field by the heterodoxy-orthodoxy ratio. This job is being questioned in its three dimensions: information, attitudes and field of representation, but being a CPE refers to a student-oriented action and to a positive attitude towards the job versus a half-hearted attitude towards the representation of professional self. Our structural approach allows us to confirm the existence, in this human-related job in co-construction within team-work (endogroup versus exogroup) of common representational elements: listening to students as well as advising them. The structure of this professional representation is then rooted in a dimension of the job which is at once reflexive and pragmatic and in which the CPE are regarded as teachers. Our socio-dynamic approach reveals differing stands which express negative trends concerning attitudes versus positive and mixed ones. Moreover, these diverse stands reveal trends of practice which underscore many oppositions: a representation of the practice referring to an idealized job under pressure (human relations versus administrative work); a representation of the practice referring to a job which is more or less related to instructions (commitment versus mixed feelings); a representation of the practice referring to a job under constraint (idealized versus non -idealized)."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01715231/document


mot(s) clé(s) :  psychologie de l'éducation