Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Construire la compétence lexicale : quelle place en didactique pour le cotexte ?


Auteur(s) :  SARDIER Anne

Date de soutenance :  2015

Thèse délivrée par :  Université Grenoble Alpes

Section(s) CNU :  section 07 : Sciences du langage

Sous la direction de :  Francis GROSSMANN & Françoise BOCH

Jury de thèse :  Grossmann, Francis ; Boch, Françoise ; Garcia-Debanc, Claudine ; Chabanne, Jean-Charles

 

"Nous cherchons dans ce travail à mieux saisir la construction de la compétence lexicale chez de jeunes collégiens. Notre propos prend appui sur des recherches en sémantique lexicale et en didactique du lexique qui prônent l'étude du rôle de la dimension syntagmatique du lexique dans l'analyse lexicale. Nous faisons l'hypothèse qu'un enseignement du lexique axé sur l'étude explicite de la structure du co-texte des unités lexicales peut favoriser la construction de la compétence lexicale. Nous proposons une réflexion didactique basée sur les approches intégratives de la lexicologie contemporaine. Nous revenons sur le concept de compétence pour proposer notre propre définition de la compétence lexicale, objet de notre recherche. Nous délimitons le co-texte qui est pour nous constitué des co-occurrents fréquents, employés dans la même phrase que l'unité lexicale étudiée. Dans une perspective didactique, nous proposons ensuite une structuration grammaticale du co-texte. À partir de ce cadre, notre protocole consiste à tester un dispositif didactique envisageant l'enseignement organisé et systématique du lexique. Nous testons ce dispositif dans deux classes de 6ème (11-12 ans). Dans une classe l'enseignement explicite de la structure du co-texte est proposée, tandis que dans l'autre sont pratiqués divers exercices extraits de manuels scolaires. Nous évaluons au terme d'une année scolaire en classe de 5ème l'impact de cet enseignement sur le développement de la compétence lexicale. L'analyse montre que les sujets qui ont bénéficié d'un enseignement explicite de la structure du co-texte ont eu tendance à s'appuyer davantage que les autres sur le co-texte pour leur calcul du sens. Les résultats obtenus au terme d'une année suggèrent que l'étude explicite de la structure du co-texte entraine des effets à un double niveau. D'une part, les élèves s'approprient une nouvelle stratégie d'interprétation des unités lexicales, cet exercice de métacognition leur permet ainsi de mieux comprendre le fonctionnement du système pour contrôler l'inférence, et de développer par là leur compétence lexicale. D'autre part, l'enseignant approfondit aussi sa connaissance de l'organisation du lexique, ce qui favorise l'intégration des structures sémantiques, morphologiques et syntagmatiques en didactique du lexique. Au regard de ces résultats et dans le cadre de la formation d'enseignants, nous présentons alors des pistes didactiques concrètes d'enseignement du lexique."

Abstract

Building lexical competence : what place in didactic for the co-text ?

"We seek in this research to better understand the construction of the lexical competency in young pupils. Our purpose is based on research in lexical semantics and in didactic that advocates the study of the role of the syntagmatic dimension of the lexicon in lexical analysis. We assume that vocabulary teaching focusing on the explicit study of the structure of the co-text of lexical units can encourage the construction of the lexical competency. We propose a didactic reflection based on integrative approaches of contemporary lexicology. We study the concept of competency in order to propose our own definition of the lexical competency, the subject of our research. We describe the co-text that is done, for us, of the frequent co-occurrence used in the same sentence as the unit studied. In a didactic perspective, we then propose a grammatical structuration of the co-text.From this framework, our protocol our protocol consists in testing a didactic device considering an organized and systematic teaching of the lexicon. We test this device in two 6th grade classes (11-12 years). In one class, the explicit teaching of the co-text structure is proposed, while in the other class various exercises taken from textbooks are practiced. We evaluate at the end of a school year, in the 5th grade class, the impact of this teaching on the development of the lexical competency. The analysis shows the subjects who received explicit instruction of the co-text's structure tended to rely on the co-text more than the others in their search of sense. The results obtained after a year lead us to consider that the explicit study of the co-text structure causes effects on two levels. On the one hand, the pupils use a new strategy for interpreting the lexical units, this exercise of metacognition allows them to better understand the functioning of the system in order to control the inference, and thus develop their lexical competency. On the other hand, the teacher also deepened his knowledge of the organization of the lexicon, which promotes the integration of the semantic, morphological and syntagmatic structures. In view of these results, and as part of teacher training, we present consequently concrete didactic courses of teaching lexicon."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01424599/document


mot(s) clé(s) :  didactique, lettres