Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de l'étude ou du rapport

     Langue(s) : français 

Note sur le rapport Baccalauréat 2021 remis par Pierre Mathiot au ministre de l'Éducation nationale


Editeur(s) :  Académie des sciences

Date :  01/2018

 

Tout en appréciant le travail d’analyse et d’étude effectué concernant l’état des lieux et les objectifs d’un baccalauréat transformé, l’Académie des sciences et l’Académie des technologies souhaitent relever les points communs ainsi que les divergences dans les propositions de mise en œuvre de la transformation. Les cinq objectifs principaux énoncés qui sous-tendent l’organisation sont également au centre de notre démarche :

- construction d’une culture commune, élaboration de choix plus précis d’approfondissement disciplinaire, volume horaire progressivement marqué, accompagnement des élèves dans la construction de leur projet d’avenir, correspondance entre la structuration du baccalauréat et les objectifs d’approfondissement.

De plus, parmi les principes d’architecture générale, nous relevons l’importance : de l’équilibre entre les formations générales et technologiques, du recours massif aux ressources du numérique, des compétences à acquérir pour maîtriser les nouveaux enjeux de nos sociétés, du rôle essentiel du niveau en français, en mathématiques, en sciences et technologies, en langues vivantes, de l’imbrication de la culture scientifique dans la culture humaniste,de l’orientation et de l’accompagnement des élèves abordés en synergie avec l’enseignement supérieur, les Conseils régionaux, et les mondes professionnels, du périmètre des programmes et de leurs liens entre disciplines.

La résolution de nombreuses questions organisationnelles n’est pas abordée ici car elle relève avant tout de l’institution et des acteurs. L’architecture en trois Unités et six semestres, ainsi que les quatre épreuves (épreuve anticipée de français (10% de la note), deux épreuves d’approfondissement (25 %), une épreuve écrite de philosophie (10%), un épreuve orale ‘Grand oral’ (15%) comptant pour 60 % de la note finale avec 40 % de contrôle continu (dont les modalités restent à préciser) constituent l’ossature de l’organisation générale proposée. 

Remarques générales

1. La place des sciences et des technologies dans l’unité générale est insuffisante.

2. Une épreuve anticipée de sciences et technologies en fin de première est nécessaire.

3. Les propositions de majeures ne sont pas innovantes.

4. Les choix parmi les majeures maintiennent une séparation dommageable entre bac « général » et « technologique ».



Télécharger le document :  http://www.academie-sciences.fr/.../note-sur-le-rapport-baccalaureat-2021.html


mot(s) clé(s) :  examen et test